Par - -

L’importance des soins de la peau va au-delà de l’esthétique. C’est bien d’avoir une belle peau, oui, mais c’est encore mieux qu’elle soit saine et qu’elle serve à protéger notre corps. C’est pourquoi, lorsque nous utilisons des médicaments qui l’affectent, nous devons être conscients de ce que nous utilisons.

A quoi sert l’acide rétinoïque ?

L’acide rétinoïque, également appelé trétionine ou acide de la vitamine A, est la forme active de la vitamine A dans presque tous les tissus. Ce médicament peut être appliqué sur la peau (topique) ou administré par la bouche (oral). Cet article ne fera référence qu’à l’usage actuel.

L’acide rétinoïque renouvelle la peau, il agit en produisant une desquamation de la peau malade, il favorise la croissance de nouvelles cellules et l’attraction du collagène, donnant lieu à la formation d’une nouvelle couche de peau, plus saine.

On peut donc dire que l’acide rétinoïque est bon pour :

  • L’acné : Dans cet état, il y a accumulation de graisse et de cellules floconneuses dans les follicules sébacés de la peau, ce qui donne naissance à des comédons et à une inflammation. C’est exactement là que l’acide rétinoïque agit, en rendant la peau moins adhérente, en éliminant les comédons existants et en rendant l’apparition de nouveaux comédons plus difficile. De plus, il empêche la formation de bouchons à l’intérieur du granit, agissant ainsi sur les tibias ou les points noirs. Elle n’est généralement pas efficace dans les formes graves d’acné, où les couches profondes de la peau sont touchées.
  • Vieillissement de la peau dû au soleil (photo-vieillissement de la peau) : précisément en régénérant la peau, il est possible de réduire les dommages que l’exposition intense au soleil peut avoir causés à la peau (tels que les taches, les fines rides, entre autres).
  • Le psoriasis : Dans ce cas, les cellules de la peau ne se développent pas correctement, ce qui entraîne des lésions rouges et squameuses, en particulier sur les coudes et les genoux, le cuir chevelu et les ongles. L’acide rétinoïque aide à éliminer les couches malades et à renouveler la peau afin qu’elle ne soit pas aussi sujette aux dommages.
  • D’autres maladies moins courantes : L’acide rétinoïque peut être utilisé dans d’autres maladies de peau plus rares comme l’ichtyose lamellaire, la kératose folliculaire ou le lichen plan.

Comment appliquer l’acide rétinoïque ?

L’acide rétinoïque se présente sous plusieurs formes : gel, solution et crème. Ils existent également en diverses concentrations : 0,01%, 0,025%, 0,05% et 0,1%. La forme la plus appropriée pour chaque cas sera celle indiquée par le spécialiste, car elle dépendra du type de lésions existant sur la peau, de la ou des zones touchées, du fait qu’elle soit appliquée en association avec d’autres médicaments ou seule, du type de peau (sèche, normale ou grasse)…, bref, elle doit être adaptée à chaque personne.

L’acide rétinoïque ou la trétionine doivent être appliqués sur la peau malade. Dans le cas de l’acné, il ne doit pas s’agir uniquement de la lésion proprement dite, mais dans toute la région où les comédons apparaissent généralement, soit sur le visage, soit sur le dessus du tronc, ou les deux. Il faut éviter de les placer près des yeux, de la bouche et des narines.

La bonne chose à faire est d’appliquer la crème à l’acide rétinoïque une fois par jour de préférence, le soir avant d’aller au lit, car le soleil inactive le produit et peut également tacher la peau.

La durée d’utilisation de l’acide rétinoïque sera également déterminée par le spécialiste qui suit le patient, en tenant compte de l’évolution des lésions.

L'acide rétinoïque : à quoi il sert et comment l'appliquer - Comment appliquer l'acide rétinoïque

Précautions à prendre lors de l’utilisation de l’acide rétinoïque

Vous devez tenir compte des éléments suivants ces recommandations lorsqu’il s’agit d’utiliser une crème à base d’acide rétinoïque :

  • Vous ne devez pas exposer au soleil la zone de peau traitée et, si vous le faites, vous devez porter un écran solaire, car il peut provoquer des brûlures ou l’apparition de taches.
  • Vous ne pouvez pas vous exfolier, car l’acide rétinoïque a cet effet, vous pourriez endommager votre peau.
  • Ne vous lavez pas trop souvent le visage.
  • L’acide rétinoïque ne doit pas être utilisé pendant la grossesse ou l’allaitement. Il ne doit pas non plus être utilisé sur des enfants en bas âge.
  • Il ne doit pas être appliqué sur une peau enflammée, allergique ou brûlée par le soleil.
  • Aucun autre type de crème ne doit être utilisé en même temps, à l’exception d’un écran solaire ou d’un produit indiqué par le dermatologue.
  • L’épilation de la zone traitée doit être effectuée avec précaution, car des dommages peuvent survenir.

Effets secondaires topiques de l’acide rétinoïque

Vous pouvez constater une certaine irritation de la peau pendant les deux ou trois premières semaines d’utilisation, ce qui est tout à fait normal. Vous pouvez avoir une sensation de chaleur, de légères démangeaisons et des rougeurs sur la peau. Il peut également s’écailler quelques jours après avoir commencé à utiliser de l’acide rétinoïque. Consultez votre médecin si vous pensez que l’irritation est trop grave, auquel cas l’acide rétinoïque peut être arrêté.

Appelez votre médecin si vous remarquez des ampoules, des croûtes, des démangeaisons intenses, des rougeurs graves ou un gonflement de la peau.

La peau traitée peut changer de couleur, devenir plus claire ou plus foncée, cela peut durer plusieurs mois après l’arrêt du traitement.

Cet article est purement informatif, sur mumac.com nous n’avons pas le pouvoir de prescrire des traitements médicaux ou de faire un quelconque diagnostic. Nous vous invitons à consulter un médecin en cas de problème ou de malaise.