Par - -

Vinaigre de cidre de pomme et reflux acide

Le vinaigre de cidre de pomme est fabriqué à partir de la double fermentation de pommes broyées, par ajout de bactéries et de levures. Dans un premier temps, la cidre est obtenue à l’issu de la fermentation du jus de pomme après la transformation du sucre en alcool par les levures. Exposé à l’air libre, l’alcool du cidre est ensuite transformé en acide acétique grâce à l’action de l’acétobacter, une bactérie naturelle.

Le vinaigre de cidre de pomme biologique et le vinaigre de cidre brut fermentent naturellement. Ces liquides ne sont pas filtrés et prennent généralement une apparence brunâtre et trouble. Ce processus laisse derrière lui la « mère de la pomme », une substance semblable à une toile d’araignée que l’on retrouve au fond de toutes les bouteilles de vinaigre de cidre de pomme biologique. Pour le cas du vinaigre de cidre de pomme non biologique, le liquide est pasteurisé et la mère de la pomme est enlevée.

On pense que la mère de la pomme est riche en enzymes, protéines et pectine. Pour cette raison, les variétés biologiques sont considérées comme la norme d’excellence lorsqu’elles sont utilisées pour traiter des problèmes de santé comme le reflux acide.

Les bienfaits du vinaigre de cidre de pomme

L’acide acétique présent dans le vinaigre de cidre de pomme peut apporter plusieurs bienfaits pour la santé, entre autres, contre le reflux gastrique.

Chez certaines personnes, le reflux gastrique peut être le résultat d’un manque d’acide gastrique. Le vinaigre de cidre de pomme peut alors leur être bénéfique parce qu’il introduit plus d’acide dans le tube digestif ; un acide qui est également efficace contre plusieurs types de bactéries et agit comme agent antimicrobien.

Le vinaigre de cidre de pomme peut même aider les diabétiques à réguler leur glycémie, dans la mesure où l’ingestion de vinaigre peut augmenter la sensibilité du corps à l’insuline. Cela permet à l’insuline de faire circuler le glucose dans le corps et de réduire la glycémie.

Ce que dit la recherche :

Les résultats des recherches réalisées à ce jour révèlent que le vinaigre de cidre de pomme cru ou non filtré pourrait aider à améliorer le reflux acide et à prévenir les brûlures d’estomac, chez les personnes qui ne prennent pas de médicaments et avec un risque minimal. Cependant, des recherches supplémentaires sont nécessaires pour déterminer si le vinaigre de cidre de pomme est une façon uniforme et réputée de traiter le reflux acide.

Utilisation du vinaigre de cidre de pomme pour traiter le reflux acide

Le vinaigre de cidre de pomme peut être utilisé pour aider à soulager les symptômes de reflux acide. Bien que le résultat ne soit pas toujours positif, on pense cependant que ce remède maison aide à équilibrer le pH de l’estomac en neutralisant l’acide gastrique.

Il est généralement admis que la consommation d’une petite quantité de vinaigre de cidre de pomme est sans danger. Toutefois, pour éviter toute sensation de brûlure et empêcher l’acide d’endommager l’émail des dents, le vinaigre de cidre de pomme doit être dilué avec de l’eau et bu à l’aide d’une paille. L’ajout de miel est également préconiser pour attendrir le goût aigre et piquant du vinaigre de cidre.

Risques et avertissements :

Chez certaines personnes, la consommation du vinaigre de cidre de pomme (surtout lorsqu’il est consommé en grande quantité ou lorsqu’il n’est pas dilué) peut entraîner des effets secondaires, tels que :

  • l’érosion dentaire et usure émail dentaire,
  • l’anémie,
  • l’irritation de la gorge,
  • la diminution du potassium.

Sachant que le vinaigre de cidre de pomme peut interagir avec certains médicaments, y compris les diurétiques, les laxatifs et les médicaments pour les maladies cardiaques, il convient de consulter l’avis d’un médecin

Enfin, le vinaigre de cidre de pomme est à proscrire chez une personne souffrant d’un ulcère, car il peut en aggraver les symptômes.

Autres options de traitement du reflux acide

Les traitements conventionnels du reflux acide comprennent les médicaments sur ordonnance et en vente libre, notamment :

  • les antiacides pour aider à neutraliser l’acide gastrique ;
  • les inhibiteurs des récepteurs H-2, comme la Famotidine (Pepcidine), pour bloquer les récepteurs qui libèrent l’acide dans l’estomac ;
  • les inhibiteurs de la pompe à protons, comme l’oméprazole (Prilosec), pour réduire la production d’acide.

Pour aider à réduire le reflux acide, le patient doit également changer son mode de vie :

  • manger de plus petits repas
  • éviter les aliments et les boissons qui provoquent des brûlures d’estomac
  • cesser de fumer
  • éviter de s’allonger après un repas
  • surélever la tête du lit de plusieurs centimètres

Parfois, les traitements conventionnels ne suffisent pas. Les complications graves du reflux acide peuvent inclure des cicatrices ou des ulcères œsophagiens. Pour éviter ces complications, le médecin pourrait recommander une chirurgie appelée « fundoplicature ». L’opération consiste à enrouler la partie supérieure de l’estomac autour de l’œsophage inférieur afin de renforcer le sphincter œsophagien et prévenir ainsi le reflux.